DISCOURS DE LANCEMENT DE CANDIDATURE



(Maradi, le 18 juillet 2010)

 

Il ya aussi parmi nous de nombreux amis, des frères, des camarades et des sympathisants qui me sont très chers ! Pour avoir cru en moi et
placé en moi leur confiance, ils sont venus ici, et vous les avez accueillis dignement, pour témoigner de leur présence l’avènement d’une source
d’espoir nouveau pour notre pays. Eux aussi ont laissé leurs familles et leurs activités courantes pour prendre part à ce grand départ que nous
souhaitons tous pour notre pays.

Nombreux sont ici dans cette arène pour m’écouter ou dans l’espoir de trouver ici ce qu’ils cherchent au fond d’eux-mêmes et qui n’est autre chose que l’espoir d’une vie meilleure pour eux et leurs proches, un avenir, bref la paix intérieure que seule une société bien gouvernée peut
procurer.
C’est à ceux-là tous que je m’adresse, pour dire que SEUL LE POUVOIR DE ALLAHOU TA’ALLAH E NE CONNAIT PAS DE FIN.
En prenant la décision de présenter ma candidature aux élections présidentielles, croyez-moi j’ai pris toute la mesure de l’acte que je pose et des responsabilités qui lui sont inhérentes mais aussi de toutes les conséquences que cela peut avoir dans notre contexte sociologique actuel, pour moi en tant que femme, pour ma famille dont j’ai le soutien et pour mes amis :
• Il s’agit de considérer à leur juste hauteur les charges de l’État, de sa souveraineté inaliénable et de ses devoirs régaliens ;
• il s’agit d’assumer la gestion quotidienne de la vie de la Nation, • il s’agit de produire des richesses pour améliorer la vie des populations,
• il s’agit de protéger, de défendre le pays et aussi de compter dignement parmi les Nations de ce monde.
Je sais tout cela
Mais je sais aussi que pour réaliser tout cela et atteindre la dimension d’homme d’État, il faut déjà aimer son pays,
• Être un démocrate dont la fibre patriotique s’enracine profondément dans cette terre et dans la connaissance des besoins de son peuple,
• Avoir une vision politique
• et surtout avoir la volonté d’y parvenir ;

Pour cela, croyez-moi, il n’est point besoin d’être homme ou femme, jeune ou vieux. Lorsque l’on arrive à un tournant de l’histoire comme celui qui s’amorce pour notre pays, Dieu place chacun de nous devant son propre destin et nul ne peut s’y soustraire. Il n’y a pas de princes héritiers en politique pas plus qu’il n’y a de bétail électoral.
Aujourd’hui personne ne peut demeurer indifférent au sort que vit notre pays entretenu dans le marasme économique et une agonie politique qui, comme sous d’autres cieux, ont conduit à la rupture de la paix sociale en rendant inévitables les recours aux armes pour régler des problèmes politiques, tels que les rebellions et les coups d’État militaires dont nous détenons les malheureux records de toute la sous-région.
Cependant, dans le contexte nouveau qu’entend créer le CSRD, l’espoir est à nouveau permis ! En tirant des leçons du passé et en apprenant ces leçons, on peut comprendre que les aspirations de notre peuple rajeunissant et resplendissant ont évolué et qu’un espace de plus en plus large de demande politique se crée pour un changement radical de la pratique politique et pour une gouvernance démocratique inclusive.
Après toutes les frustrations et les violations de droits qu’ont connues nos humbles populations, le souci de justice et d’équité figure aujourd’hui au premier rang des aspirations démocratiques exprimées par les couches populaires.
Cette revendication renferme bien sûr des demandes plus insistantes et plus précises pour une juste répartition des richesses nationales et pour une égalité de chance pour tous par le biais d’une scolarisation appropriée et d’une incitation à la performance de nos structures de
formation.
C’est au coeur de ces aspirations légitimes que s’inscrit ma décision de prendre part à la course électorale pour la magistrature suprême de ce pays. Parce qu’ayant évolué longtemps aux côtés des plus humbles, de part mon métier et mon engagement au sein de la société civile, je me
fais le porte-flambeau de ces aspirations et leur candidate pour les prochaines élections présidentielles.
Mais je sais que le terrain n’est pas meuble et que le combat sera dur.
Nous ne pouvons le remporter que si vous venez avec moi, non seulement avec vos voix dans l’Arène de la Lutte et dans les urnes mais aussi dans les Communes et à l’Assemblée Nationale.
Créons et animons ensemble un Rassemblement des Candidats Indépendants pour un Niger Nouveau qui concentrera toute l’énergie et le génie des simples citoyens qui ont quelque chose à apporter pour sortir le pays du marasme et de l’agonie.
Ainsi, tous ceux qui aspirent légitimement à contribuer à la gestion de leur collectivité ou à assumer les charges de représentation parlementaire de leur communauté dans le respect strict des principes démocratiques peuvent se joindre au mouvement et créer une synergie autour de RaCINN qui nous permettra de bouleverser incontestablement l’ordre actuel des choses au profit des aspirations que nous défendons.
Après le naufrage du précédent régime, les gens sont aujourd’hui prêts à entendre ce qu'ils n'auraient pas écouté hier, d’autres ne sont même plus sûrs de rien. En quelque sorte, les esprits sont devenus disponibles, le changement véritable est enfin engagé. Dans la vie et dans les têtes.
Beaucoup de gens recherchent honnêtement des points d'appui pour réfléchir et agir utilement. Ils ne pensent pas seulement à leur situation personnelle. Ils cherchent des solutions bonnes pour tous. Ils sentent bien qu'il va falloir écrire un autre futur collectif, une autre civilisation, c'est à dire non seulement un autre partage des richesses mais aussi d'autres modes de vie, d'autres façons de produire et de consommer.
L'action politique doit être à la hauteur de cette exigence! C'est une immense responsabilité.
Cette responsabilité, nous ici, nous proclamons que nous l'assumons. Que Dieu bénisse le Niger
Que Dieu vous bénisse tous ;
VIVE LE NIGER
Je vous remercie.


Toute l'actualité
Lire les commentaires
  >  Ma Biographie en Anglais..[ La suite ]
>  Biographie..[ La suite ]

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous,

Mom
Email
Entrer ce code Wraak
Code