x>Les stratégies d’intervention mal adaptées en milieu rural ont engendré un déficit alimentaire caractérisé par l’appauvrissement des ménages et un non développement général du secteur. Il s’agira, pour le RaCINN, soucieux de constituer une alternative sûre, crédible et viable, de développer une politique agropastorale adéquate et viable se traduisant, dans les faits par : - la promotion des cultures locales - la promotion d’un système de vulgarisation efficace et efficient - l’appui à la création et au développement des organisations de producteurs - la facilité d’accès au crédit pour le financement des moyens de production - l’appui constant à l’organisation des filières et ce, au niveau de la transformation et la conservation des produits agropastoraux et de leur commercialisation - l’amélioration de la compétitivité des filières agropastorales les plus rentables - la mise en place d’un cadre réglementaire et juridique approprié - une intensification et une diversification des productions - la promotion de l’auto encadrement par la participation effective des populations - la libéralisation des activités commerciales des produits agropastoraux - la promotion de l’initiative privée - l’abolition des monopoles d’importation. - la mise en place d’un système de formation agricole et rurale en prenant compte des réalités de chaque zone - la mise en place d’un dispositif de formation agricole et rurale répondant aux besoins réels de formation des producteurs - développement des compétences en gestion d’une exploitation agricole - développement de compétences en alimentation et en santé animale pour redynamiser le secteur¸ sécurisation et aménagement des aires de pâturage¸ développement de compétence en techniques de récupération des terres de glacis, - Développement des compétences en pisciculture et en aménagement d’étangs piscicoles ¸ développement de compétences en gestion et en prévention des conflits ruraux mobilisation des eaux de surfaces. Toutes ces actions doivent concourir au renforcement de politique nationale du Développement du secteur rural et de la sécurité alimentaire en vue de l’élévation du niveau de vie des populations. DE l’hydraulique Par rapport au problème de l’Eau, il y a lieu de souligner que le développement de tout pays nécessite une certaine sécurité en eau. Pour réaliser cette sécurité au Niger, le RaCINN-Hadin Kay est convaincu que le secteur de l’hydraulique doit être structuré autour des domaines d’intervention fonctionnels que sont : la gestion et la planification des ressources en eau, l’hydraulique rurale, l’hydraulique urbaine, l’assainissement, l’entretien et la maintenance. Les grands axes de cette politique de l’eau seront donc : - la connaissance et la maîtrise des ressources en eau - la protection, la restauration et l’amélioration de l’environnement - l’identification et la vulgarisation d’essences végétales adaptées à notre écosystème et utiles pour nos populations et notre cheptel - le renforcement du cadre juridique de gestion des ressources naturelles - le respect des conventions auxquelles le pays a librement adhéré. De l’industrie et du commerce - La création d’un tissu industriel viable doit se traduire par : - un transfert rentable et durable de technologies - une intensification de la recherche appliquée apte à répondre aux besoins d’un développement maîtrisable. - L’encouragement à l’invention et à l’innovation technologiques - La révision du code des investissements pour le rendre plus attrayant et moins poreux - La création d’un cadre réglementaire et juridique approprié - Le développement du secteur privé
Toute l'actualité
Lire les commentaires
 

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous,

Mom
Email
Entrer ce code Ivbiu
Code